Le multijoueur dans Pokémon ROSA

Il y a maintenant un peu plus d’un an, nous vous écrivions un billet sur le multijoueur de Pokémon X et Y, qui venaient à peine de sortir. Depuis, Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha ont fait leur sortie et ont explosé les records de vente de la série. Mais côté multijoueur, ce nouveau cru qui, rappelons-le, est un remake de la troisième génération, a-t-il de nouveaux arguments ?

Eh bien malheureusement, non. Pokémon ROSA n’ajoute pas grand chose à ce que l’on a pu découvrir dans Pokémon X et Y. Le jeu intègre le PSS (Player Search System) tel qu’il était dans les précédents épisodes. Et ce n’est pas un mal, car le système a fait ses preuves et reste donc très pratique.

Échanges miracles, GTS, partage d’o-aura, tout y est. Mais donc, rien de plus… Ou presque ! Nintendo s’est tout de même permis d’améliorer l’ensemble des interactions multijoueurs existantes dans les versions GBA pour les adapter aux technologies de la 3DS.

Rappelez-vous : à l’époque, à chaque fois que vous vous connectiez avec un autre joueur via un câble Link, vous aviez la possibilité de voir sa base secrète, ou encore de découvrir à la TV des reportages sur lui. Maintenant, ce système marche avec street pass ainsi qu’avec les passants que vous croisez via Internet. Le nombre d’interactions est donc démultiplié et le continent d’Hoen se retrouvera en permanente évolution pour peu que vous vous connectiez au reste du monde.

D’ailleurs, les bases secrètes ont, elles-aussi, bien changé. En effet, quand vous visitez la base d’un autre joueur, vous avez la possibilité de le combattre. Et donc de faire de l’XP sur son dos, surtout si vous faites monter ses pokémon au niveau 100.

Le multijoueur de Pokémon ROSA est-il meilleur que celui de X et Y ? De manière pragmatique, oui, car il y a encore plus d’interactions entre les joueurs qu’il n’y en avait dans X et Y.

Les ajouts de ROSA côté multijoueur sont-ils indispensables ? Non, ses apports étant vraiment spécifiques à la troisième génération, même s’ils sont bien sympas !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *