Du multijoueur : Dark Souls 2

Maintes fois nous vous avons parlé de Dark Souls et de sa suite Dark Souls 2. Que l’on fasse référence à sa difficulté bien au dessus des standards actuels ou bien à son aspect multijoueur, la saga Dark Souls ne nous laisse pas indifférents chez les Temmates, et nous allons donc vous parler un peu plus précisément des possibilités multijoueur du titre.

Tout d’abord, vous aurez remarqué que l’on ne fait pas référence à un “mode multijoueur” pour Dark Souls 2. Il n’y a en effet aucune entrée “multijoueur” dans le menu. Dès que vous lancez une partie de Dark Souls, vous jouez avec les autres. Il existe alors différents types d’interaction entre les joueurs.

La première est la présence des fantômes des autres joueurs dans votre partie. Dans les faits,  de nombreuses taches de sang seront éparpillées sur le sol. En touchant l’une d’elles, vous verrez les derniers instants d’un joueur.  On pourrait croire que ce n’est rien du tout, mais ces visions pourront parfois vous donner de précieuses indications sur la voie à ne pas suivre, ou bien à quel endroit il faut être particulièrement méfiant (beaucoup de sang indiquant une zone coriace).

Dark Souls 2

Deuxième type d’interaction : les messages. Vous pouvez en effet laisser à n’importe quel endroit le message de votre choix. Cela peut aller du message d’indication, pour aider les autres joueurs,  au message de joie après avoir passé un passage particulièrement difficile.

Mais le diable se cache partout dans le monde de Dark Souls. Et même les joueurs participent à la difficulté du jeu ! Nombreux sont les messages que vous croiserez, et parmi eux, se cachent nombre de fausse indications. On vous dit de taper dans un tas de tonneaux pour obtenir l’objet caché derrière ? Il est alors probable que les tonneaux explosent et que votre seule récompense soit, au mieux une barre de vie réduite, au pire la mort pure et simple. Bref, vous l’aurez compris, il faudra prendre ces messages avec des pincettes. Et c’est justement ça qui leur donne tout leur intérêt.

Dernière manière d’interagir avec les autres : le jeu multijoueur à proprement parler. Il existe deux possibilités : vous pouvez envahir le monde d’un autre joueur, ou un autre joueur peut vous envahir. Ensuite, vous avez deux choix : serez vous agressif envers l’inconnu, ou bien lui tendrez-vous la main ? A vous de choisir. Les intentions de l’autre sont heureusement indiquées par une couleur. Les joueurs agressifs seront rouges, et vos alliés seront en bleu. Vous saurez donc immédiatement sur quel pied danser.

Ce système permet de nombreux rebondissements, un terrible adversaire pouvant apparaître à n’importe quel moment. Il permet aussi de “passer un coup de fil à un ami” pour faire face plus facilement un passage qui vous poserait trop de souci.

Pour conclure, un petit bonus : une vidéo montrant le premier boss du jeu vaincu par Foine.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *