Guacamelee ! : sous le soleil de Mexicoooo

Après Monaco : what’s yours is mine,  les Teammates se sont penchés sur un autre jeu indépendant  : Guacamelee !.

Ce jeu d’action et de plateformes coloré vous entraîne dans un Mexique animé de personnages délirants et de monstres qui vous donneront du fil à retordre.
L’aventure commence le  jour des morts (Dia de Los Muertos). Alors que chacun profite des festivités, la fille d’El Presidente est enlevée par le terrible Calaca. Juan, jeune luchador et ami d’enfance de la jeune femme, se lance alors sur ses traces pour la tirer des griffes de son ravisseur. Pour parvenir à ses fins et vaincre Calaca, il devra combattre de nombreux adversaires, parfois redoutables…

Guacamelee ! tire une bonne partie de son inspiration de la lucha libre (la “lutte libre”). Les costumes hauts en couleur de Juan en témoignent, mais pas autant que les intitulés des techniques de combat : le coup du coq, le coup de boule olmèque, la claque de grenouille… Des techniques que vous devrez maîtriser pour réaliser des combos dévastateurs.

L’aventure se joue seul ou à deux en coopération sur le même écran. Les premières minutes doivent s’accomplir en solo, mais votre coéquipier peut rapidement vous rejoindre. Vous progressez ensuite dans l’aventure ensemble. Pour ce faire, Guacamelee ! reprend le système déjà vu dans Rayman Origins ou Rayman Legends : lorsqu’un joueur meurt ou sort de l’écran, il revient sous forme de bulle. Une différence toutefois : si votre personnage meurt, il doit attendre 30 secondes avant de revenir. Pendant ce temps, votre partenaire doit se débattre seul avec des squelettes à sombreros et des dragons tout droit sortis d’un nouvel an chinois.

A noter que Guacamelee ! peut se jouer au clavier, mais que la manette est fortement recommandée.

  • Disponible sur PC, PS3 et PS vita
  • Testé sur PC
  • Sortie : 8 août 2013

L’avis de Eliwenn

Guacamelee ! est le second jeu que j’ai découvert avec le 11ème Humble Indie Bundle. Drôle, coloré, exigeant et bourré de références vidéoludiques, le titre a de quoi convaincre. De par ses environnements et sa musique, il offre une ambiance très immersive et particulièrement agréable, pleine de soleil et de bonne humeur.

 

Pour avoir expérimenté le jeu au clavier et à la manette, c’est sans conteste à la seconde que va ma préférence. Les commandes sont bien plus intuitives. Pour être honnête, j’ai vite abandonné l’idée de jouer au clavier, puisque je n’arrivais pas du tout à être réactive : “alors attends, pour empoigner le méchant c’est cette touche, et pour esquiver c’est celle-là, non, celle-là. Ah mince je suis morte.”

 

Si le monde de Guacamelee ! semble accueillant, la progression est loin d’être facile. Entre les sessions de beat’em all et les passages nécessitant moult acrobaties, l’aventure ne manque pas de challenge. II faudra également faire preuve de patience et de dextérité pour parvenir à maîtriser les combos, que vous découvrirez au fur et à mesure. A noter que le jeu demandera aux deux joueurs de réussir chaque nouveau combo au moins une fois pour avancer.

 

La progression à deux est toutefois plus facile. Lorsqu’un joueur meurt, l’autre peut continuer seul en attendant que le premier le rejoigne à nouveau. Le système de bulle est également pratique pour les passages de plateformes un peu costauds. Le premier qui réussit peut être rejoint par l’autre en un clin d’œil.

 

En conclusion, ce Guacamelee ! est un jeu qui offre de bons moments et qu’on appréciera de retrouver pour une petite partie en coopération.

L’avis de Foine

Par beaucoup d’aspect, Guacamelee ressemble à Viewtiful Joe. C’est un beat them all exigeant dans lequel votre personnage est loin d’être invincible. Avant de taper dans le tas il vous faudra prendre garde à ne pas tomber sous les coups des troupes adverses.

 

De nombreuses techniques sont à votre disposition et il est jouissif de sortir des enchaînements dévastateurs. Les ennemis rebondissant les uns contre les autres, vous pourrez les cueillir les uns après les autres assez facilement. Ou bien même faire des passes à votre coéquipier pour des parties improvisées de “kung foot”. Globalement, le gameplay du titre, bien que rigoureux, est assez souple pour que tout le monde s’amuse sans trop de difficultés. A côté de cela, les amateurs de versus fighting pourront quand même s’amuser à “comboter” de bien belle manière.

 

En plus de ça l’univers est totalement délirant. Les clins d’œil à de grandes licences vous feront sourire. Quant aux dialogues et aux situations, ils sont franchement marrants.

 

Graphiquement, sans m’émerveiller, le titre possède une direction artistique tout à fait agréable et qui sert parfaitement l’univers.

 

Bref Guacamelee ! est très bon. Agréable à jouer et à vivre, ceux qui recherchent un jeu leur donnant un petit peu de fil à retordre peuvent sans crainte l’acheter.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *