Du multijoueur : Dead Rising 3

Exclusif au lancement de la Xbox One (et seul jeu exclusif digne d’intérêt si l’on en croit les critiques), Dead Rising 3 vous met dans la peau de Nick Ramos. Ce jeune mécanicien tatoué et à moitié amnésique va en voir des vertes et des pas mûres. Une épidémie de zombies fait rage à Los Perdidos et Nick fera tout pour s’en sortir. Évidemment, les choses ne seront pas si simples et votre ticket de sortie sera dur à décrocher. Heureusement, on pourra être aidé d’un ami ! C’est ce mode multijoueur qui nous intéresse aujourd’hui.

Premier point, le mode multijoueur de Dead Rising 3 n’est disponible que via le Xbox Live. Vous devrez donc dépenser quelques brousoufs pour pourvoir en profiter.
Autre point important : le jeu en split screen (écran partagé) est impossible ! Il s’agit donc d’un mode exclusivement en ligne, à deux joueurs maximum. Vous ne pourrez par ailleurs jouer ensemble qu’à partir du chapitre 1.
Dernière limitation pour le multijoueur de Dead Rising 3 : vous ne pourrez jouer qu’avec vos amis Xbox Live. Aucun inconnu ne pourra venir vous tuer gratuitement, comme cela peut parfois être le cas dans Dark Souls ou sa suite.

Une fois cette liste exhaustive de limitations donnée, arrêtons-nous  sur la nature de ce mode coop’. Car oui, il s’agit d’un mode coopération. Pas de compétition pour gâcher une belle amitié !

4 modes de jeu s’offrent à vous. Ceux-ci indiquent à votre compagnon potentiel de quelle façon vous souhaitez parcourir le jeu  :

  • détente, qui porte bien son nom : vous le choisirez pour progresser tranquillement ;
  • speedrun, pour les adeptes des jeux finis à grande vitesse ;
  • complétiste, pour ceux qui veulent fouiller chaque recoin de Los Perdidos ;
  • extrême, pour les durs, les poilus, les tatoués… Bref, les joueurs experts.

Le mode multijoueur se limite à l’apparition de Dick (un des personnages très secondaires de l’histoire) aux côté de Nick. Le reste se passe comme si vous aviez un NPC avec vous durant le déroulement de l’histoire. Sauf que lui ne sera pas un poids mort mais une aide active, qui ne sera pas de trop en mode cauchemar.
Vous pourrez donc faire le jeu en totalité à deux, ou bien rejoindre la partie d’un ami en plein milieu de l’histoire.
Il faut d’ailleurs noter que la progression faite en coopération sera enregistrée sur votre partie. Ainsi, si vous n’en êtes qu’au chapitre 2 et que vous vous incrustez dans le chapitre 4 d’un ami, vous pourrez ensuite faire le chapitre 4 en solo.

En conclusion, le mode coopératif de Dead Rising 3 est sympathique à l’occasion, mais ne justifie pas du tout l’achat du jeu, Dead Rising étant plutôt conçu pour être une aventure de survie solitaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *