Mario Kart 8 : le retour d’une référence

Il y a maintenant quelque temps, les teammates vous donnaient leur avis sur Sonic & All Stars Racing Transformed. Nous vous disions qu’il s’agissait d’un excellent titre au sein des “Mario Kart like”. Mais le roi est de retour de croisade. Après plus de 6 ans d’absence sur console de salon, et 3 ans après son prédécesseur, Mario Kart 8 débarque sur Wii U avec pour seul objectif de refaire décoller les ventes de la console. Rien que ça. Nintendo a-t-il été capable de relever le niveau pour faire de son jeu la nouvelle référence qu’il se doit d’être ? Réponse ci-dessous.

NB : Nous avons pu tester le jeu avant sa sortie officielle car un distributeur en ligne, dont le nom commence par “A”, a eu la bonne idée de nous le livrer le mercredi. Ne vous inquiétez donc pas, ce test a quelques heures de jeu qui le précèdent.

Est il nécessaire de vous présenter Mario Kart ? Quelques mots suffiraient en fait. Course. Arcade. Bonus. Fun.

Pour faire un peu moins court, 12 concurrents s’alignent pour concourir sur des circuits endiablés. Pour les aider à finir en pôle position, les pilotes ont à leur disposition de nombreux bonus répartis le long du circuit. Parmi ces bonus, vous trouverez de simples boosts de vitesse temporaires, des projectiles à tête chercheuse et bien d’autres choses qui vous feront frémir de plaisir tandis que vos adversaires auront envie de manger leur manette.

Mais tout ça, vous le saviez déjà. Ce qui vous intéresse vraiment, c’est ce que ce numéro 8 apporte à l’historique saga qu’est Mario Kart.
Pour tout vous dire, cet opus reprend énormément de mécaniques apparues dans Mario Kart 7. Les planeurs et autres passages sous-marins sont encore de la partie.
La grosse nouveauté, c’est le mode anti-gravité. Celui-ci vous permet de coller à la route quelle que soit son inclinaison. Vous pourrez donc vous retrouver la tête en bas ou bien voir vos adversaires rouler au-dessus de vous. Si, d’un point de vue maniabilité, ce mode ne change presque rien, il ouvre néanmoins plein de possibilités en termes de level design. Nombreux sont les circuits à posséder plusieurs itinéraires.

Mario Kart 8 dispose de 3 modes de jeu :

  • “Le Grand Prix” vous propose d’affronter 11 adversaires à travers 4 circuits prédéfinis pour décrocher différentes coupes (feuille, étoile, champignon…)
  • “Circuit VS” vous permet de personnaliser les courses comme bon vous semble : nombre de joueurs, en versus ou par équipe, niveau de l’IA…
  • “Bataille de ballons” est le mode qui a subi le plus de modifications par rapport aux opus précédents. Bien sûr, vous devez toujours crever les ballons de vos adversaires pour gagner. Toutefois, les affrontements ne se déroulent plus dans une arène, mais sur une sélection de circuits.

Comme à chaque nouvelle itération de Mario Kart, de nouvelles armes font leur apparition. Ici, il s’agit de la fleur boomerang, du super klaxon et de la plante piranha. La première est une sorte de carapace verte multiusage, le second est une onde de choc vous protégeant de vos adversaires comme de n’importe quel projectile (carapaces à piques comprises). Quant à la plante piranha, non seulement elle croquera tout ce qui se trouvera à sa portée mais, en plus, chaque claquement de sa mâchoire vous fera bénéficier d’un mini boost.

Dernier point à noter pour cette nouvelle mouture : le mode online. Bien que ce ne soit pas une nouveauté, ce dernier est très accessible. Démarrer une partie en ligne est d’une simplicité enfantine. On regrettera toutefois les fréquentes déconnexions.
Un système de points est présent pour évaluer le talent de chaque joueur. Mieux encore, vous pourrez jouer en ligne à deux sur la même console, ce qui est presque indispensable pour un titre comme Mario Kart où le plaisir réside souvent dans “le multijoueur de canapé”. Une fonctionnalité déjà présente dans Mario Kart Wii, toutefois.

A noter que le jeu enregistre automatiquement les moments forts de chaque course et vous offre la possibilité de les publier sur Youtube et le Miiverse.

  • Disponible exclusivement sur Wii U depuis le 30 mai 2014
  • Prix : 50 euros

L’avis de Foine

J’attendais avec impatience ce Mario Kart. Ayant joué à tous les jeux de la saga, j’ai vu le gameplay de la série évoluer d’épisode en épisode et je sais donc ce que j’aime ou pas dans un MK.

 

Et je dois dire que cette fois, je n’ai pas été déçu. Pour moi, l’opus Wii faisait trop la part belle aux objets. Et dès que vous étiez un tout petit peu en retard, vous dropiez sans difficulté un Chomp qui retournait tout sur son passage.

Cette époque est révolue.

 

Mario Kart 8 fait la part belle au pilotage. Si vos adversaires n’ont que peu d’avance sur vous, il vous faudra lutter et utiliser vos items à bon escient si vous voulez les doubler.

Autre preuve de ce fait : l’aspiration est elle-aussi bien moins efficace qu’auparavant. Vous devrez vraiment être juste derrière votre adversaire pour en bénéficier, et ce n’est pas un mal !

 

Côté gameplay, il y a tant de manières d’obtenir des boosts que trouver le tracé idéal sera assez compliqué.

 

Bref j’aime ce Mario Kart et j’ai hâte d’en découvrir encore plus car je sens qu’il a encore des choses à m’apprendre !

L’avis de Eliwenn

La sortie d’un nouveau Mario Kart est toujours un petit événement pour les fans de Nintendo. Et pour cause, on sait qu’on ne sera pas déçu. Ce Mario Kart 8 ne fait pas exception à la règle et nous propose à son tour de nombreuses heures de fun entre amis.

 

Selon moi, l’élément le plus remarquable de ce nouvel opus est la variété des circuits. Grâce au système anti-gravité, les level designers se sont fait plaisir. Les anciens circuits prennent un véritable coup de jeune et les nouveaux regorgent de passages secrets et d’itinéraires alternatifs. De plus, les environnements sont superbes. Bien que je n’aie jamais été très douée à Mario Kart, je prends un véritable plaisir à me lancer dans une nouvelle course.

 

Je relèverais toutefois trois bémols. Le premier réside dans la distribution des objets. Intégrer de nouveaux bonus, pourquoi pas, encore faut-il pouvoir les obtenir. Au cours des dernières parties, j’ai eu l’impression de droper des champignons 9 fois sur 10. Soyons honnêtes : ce qui est amusant sur MK, c’est de jeter des carapaces à la tête de ses adversaires ou des bananes sous leurs roues. Bref, sur ce plan, je me suis sentie un peu frustrée.

 

Deuxième bémol : le mode “bataille de ballons” anecdotique. Auparavant, les joueurs s’affrontaient dans une arène. C’était dynamique et rapide. Désormais, on s’affronte sur des circuits. Cela signifie qu’on perd un temps fou à chercher des bonus et des joueurs sur lesquels les lancer. Les circuits sont trop grands pour que ce mode soit intéressant.

 

Le dernier se trouve du côté du multijoueur. C’est un détail, mais on ne peut pas choisir l’orientation de l’image lorsque l’on joue à 2 en écran splitté. Seule l’orientation verticale est possible. Un peu problématique, sachant qu’il est plus pratique de voir sur les côtés qu’en haut… J’aurais aimé que cet aspect soit configurable dans les options.
Sinon, rien à redire au niveau online. Il est toujours possible de jouer à 2 sur une même console contre des joueurs du monde entier. Et ce, gratuitement ! Certains devraient en prendre de la graine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *