Haven : c’est beau mais c’est lent

Haven : c’est beau mais c’est lent

Pour infos

  • Date de sortie3 décembre 2020
  • Nombre de joueurs1 à 2
  • Prix24.99€ (disponible sur le Xbox Game Pass)
  • Testé surXbox Series X

Quand on écrit ce genre de titre, on se dit que c’est un peu se tirer une balle dans le pied. Même pas besoin de lire l’article, on sait déjà ce qu’on va trouver dedans. Peut-être faudrait-il tenter la bonne vieille méthode du suspense semi-putaclic : « 5 trucs à savoir sur Haven : le 4è va vous émouvoir aux larmes ! » ?

Bref, recentrons le sujet suite à cette étrange digression qui sert d’intro. Haven est le dernier né de Game Bakers, le studio français à l’origine de l’énergique Fury. Sorti le 3 décembre sur consoles, PC et Game Pass, il vous met dans la peau de Kay et Yu, deux amoureux qui ont fui sur une planète isolée pour vivre leur amour librement. Un bonheur simple qu’ils partagent dans le Nid, le vaisseau-studio d’étudiant tout confort de Yu, jusqu’à ce qu’un incident endommage gravement l’appareil. Le petit couple est donc contraint de s’aventurer sur ces terres sauvages et inconnues pour trouver les matériaux nécessaires, ainsi que quelques moyens de subsistance.

Haven se présente comme un jeu d’action très légèrement RPG, entrecoupé de phases narratives où les deux tourtereaux papotent. Durant ces moments, le joueur a le choix entre deux réponses, qui vont influer sur la relation qu’entretiennent nos protagonistes.

Le jeu peut se jouer en coopération locale à deux sur le même écran, chacun contrôlant l’un des personnages. Durant les déplacements, le premier pourra diriger le groupe quand le second récupèrera les denrées et matériaux sur le trajet. Pendant les combats, les deux héros auront la possibilité de se protéger mutuellement ou de faire de plus gros dégâts en associant leurs forces. Une collaboration sera également nécessaire los de la préparation de repas ou de médicaments, puisque chaque joueur devra ajouter une partie des ingrédients.

Sur le papier, ça partait bien…

Malheureusement, force est de reconnaître que cette coop est un peu décevante. Tout d’abord, elle n’est guère pratique à mettre en place. En effet, la coop s’active à la volée pendant la partie, ce qui nous a forcés à batailler plusieurs minutes à coup de déconnexions et reconnexions de manettes pour que nous puissions jouer le personnage que nous voulions. N’aurait-il pas été plus logique de pouvoir lancer la coop dès le menu, en permettant au possesseur de la manette X de jouer le personnage Y ? Autre regret : même si vous jouez Kay, vous pouvez choisir les réponses de Yu, et vice-versa. Ça n’a pas vraiment de sens : deux réponses sont proposées à chaque fois mais les deux joueurs doivent avoir validé la même pour pouvoir continuer. Ce système aurait pu avoir un intérêt si le jeu choisissait l’une des deux réponses sélectionnées au hasard. Là, c’est juste idiot. Nous avons fini par décider qu’Eliwenn choisirait les réponses de Yu et que Foine choisirait les réponses de Kay. Là encore, pourquoi ne pas avoir permis au joueur d’incarner pleinement son personnage en décidant seul de ses réponses ?

Côté gameplay, eh bien… On est très loin de Fury. Soyons honnêtes avec vous : nous n’avons joué que 3 heures à Haven et ces 3 heures nous ont semblé le double. C’est lent, c’est mou et l’histoire ne nous a pas passionnés une seule seconde. Les personnages sont attachants mais les environnements, bien que jolis, sont vides et répétitifs, le challenge inexistant, les objectifs inintéressants… Bref, Haven nous a profondément ennuyés. Au bout du compte, on avait juste le sentiment de vivre le quotidien plan-plan d’un petit couple qui vient de prendre son premier appart.

La bonne nouvelle, c’est que Haven est disponible dans le Xbox Game Pass ! Vous pourrez donc l’essayer à un prix assez raisonnable. Peut-être serez-vous plus sensible que nous à la poésie du titre…

L’avis de Foine

Il est difficile d’être vraiment méchant avec Haven. Le jeu est beau, les personnages sont attachants. Leur relation est totalement crédible et vraiment, c’est une réussite.

Mais ensuite vient le jeu lui-même. La maniabilité en coopération est extrêmement étrange car, les deux personnages ne pouvant pas être séparés (pas de split screen), l’un des deux va diriger. Or, c’est le jeu qui décide qui contrôle en fonction du personnage qui est devant. Déjà, ça, c’est troublant. Mais en plus, un des deux joueurs se retrouve forcément passif car il est obligé de suivre l’autre. Alors certes, il a la possibilité de ramasser des ressources de loin en se laissant guider mais… c’est maigre.

Ensuite, la caméra n’est contrôlable que si vous marchez. Dès que vous enclenchez vos bottes antigravitationnelles, elle se cale derrière les personnages et vous ne pourrez plus rien en faire, ce qui est extrêmement handicapant pour se repérer. D’autant que son placement n’est parfois pas très heureux quand on s’approche d’un obstacle.

Bref, Haven, c’est une bonne idée, avec de bons personnages, mais l’ensemble est malheureusement mal exécuté.

L’avis de Eliwenn

Je suis plutôt amatrice de jeux contemplatifs en général, mais ce Haven donne l’impression d’avoir les fesses entre deux chaises. Ça ne va pas assez loin dans l’action et ça ne va pas assez loin dans le narratif non plus… Au final, on se retrouve avec un jeu très joli mais sans grand intérêt. C’est d’autant plus décevant qu’il avait du potentiel ! Rares sont les jeux qui nous proposent d’incarner un couple et nos deux héros sont bien écrits, très humains, et m’ont tout de suite été sympathiques. Malheureusement, après trois heures, l’histoire ne décolle pas et le gameplay reste très superficiel. Dommage.

A lire aussi

Le meilleur MMO pour jouer avec vos amis !

Le meilleur MMO pour jouer avec vos amis !

A Way Out : L’échappée belle

A Way Out : L’échappée belle

On a failli jouer à Fallout 76

On a failli jouer à Fallout 76

The Elder Scrolls Online : les portes de Tamriel se sont ouvertes

The Elder Scrolls Online : les portes de Tamriel se sont ouvertes

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *