Halo 4 : le retour du master chief

halo 4 multi avis5 ans. Il aura fallu 5 ans au Master Chief (le major en VF) pour reprendre du service depuis Halo 3. Certes, entre temps, on a eu le droit à Halo : Reach et Halo : ODST. Mais le Master Chief reste le personnage phare de la série et c’est donc avec impatience que les joueurs du monde entier se sont jetés sur le premier épisode de cette nouvelle trilogie Halo.

Pour rappel, Halo est un FPS conçu exclusivement pour Xbox (même si le premier s’est égaré sur PC fut un temps). Dans un univers futuriste, vous incarnez le Master Chief/Major/John pour les intimes, super soldat humain qui va à lui seul sauver la terre, les humains, la galaxie et tout ce qui s’en suit.

A la fin de Halo 3, le Major, perdu dans l’espace, demandait à Cortana, sa fidèle IA de compagnie, de le mettre en stase pour le réveiller quand le besoin s’en ferait ressentir. Et le besoin s’en fait ressentir. C’est donc une fois de plus que John va dézinguer de l’alien à ne plus savoir qu’en faire. Pour cela, il aura à sa disposition une multitude d’armes, humaines comme extraterrestre. Il pourra aussi conduire une demi-douzaine de véhicules, avoir un jet pack… Bref le kit complet du héros. Comme d’habitude, la campagne est jouable en coopération, de 1 à 4 joueurs.

Halo ne se limite pas au solo. Le mode multi-joueurs (jusqu’à 4 en local et 16 en ligne) contient une multitude de modes. Parmi eux, les classiques deathmatch, capture de drapeau et autres., mais aussi de plus originaux comme le “grifball”, similaire à “bombe de balle” de Unreal tournament, ou “Parasite”, où les joueurs s’affrontent en tant que parasites et survivants. Les cartes aussi se bousculent au portillon, sans compter celles que l’on peut télécharger.
Un mode coopération est également présent. A la façon d’un Borderland, vous pourrez vous lancer dans la campagne principale avec 3 autres joueurs.

Exclusivement sur Xbox 360
Sorti le 6 novembre 2012

L’avis de Eliwenn

Je n’avais jamais joué à un Halo avant celui-ci mais je recherchais un FPS où il serait possible de jouer à 2 en versus. Et j’ai été plutôt satisfaite de ce côté-là ! Le titre propose de nombreux modes différents en versus, dont le Grifball, qui consiste à marquer des buts… avec un crâne en guise de ballon. C’est intense mais assez drôle.
Le classique Deathmatch (“Assassin”) est bien sûr présent avec plusieurs maps et remplit bien sa mission. Mon seul regret tient dans le fait que, lorsqu’on est tué, on respawn avec l’arme de départ. Cela nous fait repartir avec un malus puisque l’autre joueur est, en général, en possession d’une arme bien plus puissante. Au-delà de ça, il n’y a pas grand chose à redire. Le jeu en versus tient ses promesses et les modes sont suffisamment variés pour en renouveler l’intérêt.

 

En revanche, je suis moins convaincue par le mode coopératif. Contrairement à Borderlands 2, il n’y a aucun système de classe : les joueurs incarnent tous le même personnage. C’est donc moins intéressant au niveau stratégique. De plus, les items ne se multiplient pas en fonction du nombre du joueurs. C’est donc “premier arrivé, premier servi.”. Un peu dommage pour de la coopération !

 

En résumé, si vous cherchez un bon mode versus, foncez ! Pour la coop’, optez plutôt pour Borderlands 2.

L’avis de Foine

Je ne suis pas friand des FPS sur console. Pourquoi ? Tout simplement car la maniabilité est 10 000 fois moins agréable qu’un FPS joué à la souris et au clavier. On le sent particulièrement sur des jeux comme Far Cry 3. Mais là où Halo prend l’avantage sur ses concurrents, c’est qu’il est fait de A à Z pour la Xbox. Le commandes sont donc logiques et le gameplay et le level design sont adaptés aux mouvements lents provoqués par le stick. C’est d’ailleurs un des avantages et défauts du jeu. Car si on peut sans problème mettre en joue des adversaires et suivre leur mouvement à la manette, on a aussi l’impression que la puissance des armes est horriblement faible. Le moindre petit ennemi demande une longue rafale pour rendre son dernier souffle, ce qui fait perdre au Master Chief de sa superbe.

 

En contrepartie, jamais je n’aurais eu autant de plaisir à jouer à un FPS console. La réalisation est excellente, le design des nouvelles armes est classe et on se laisse porter par l’aventure. Après, Halo reste formaté comme la plupart des FPS récents : un long couloir dans lequel vous tirez sur tout ce qui bouge. Heureusement, le jeu n’est pas rempli de scripts et vous passerez quand même une bonne partie du temps à faire parler la poudre plutôt qu’à exécuter des QTE.

 

Bref, Halo 4 est un bon FPS console, en solo comme en multi (jusqu’à 4 en coop’ comme en versus en local, ce qui est assez rare pour être noté). Il vous fera vivre une aventure épique dans laquelle le Master Chief tient bien le rôle de héros surhomme… Et c’est bien pour ça qu’on l’aime.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *