Borderlands 2 : du sang, des meurtres et du fun

De nos jours, le jeu vidéo multijoueur en écran splitté est de moins en moins représenté. Pourtant, la taille des écrans a largement augmenté ces dernières années, à se demander comment l’on faisait pour jouer à 4 sur un 36cm ! Heureusement, tout n’est pas perdu pour les joueurs qui aiment avoir quelqu’un à côté d’eux quand ils jouent à plusieurs…

Borderlands 2 est un FPS reprenant beaucoup de mécanismes appartenant au RPG, et plus précisément à Diablo. Votre personnage, qui a une classe définie dès le début, va en effet gagner des niveaux et des compétences au fur et à mesure que vous tuez des gens. La principale différence avec Diablo étant que, plutôt que de cliquer sur vos adversaires, vous allez devoir les viser. Mais à part cette “légère” différence, on retrouve de nombreuses similitudes de gameplay. L’une des plus frappantes étant la génération aléatoire d’équipement. Ce système permet au jeu de proposer des milliers d’armes différentes. C’est comme ça que l’on peut se retrouver avec deux fusils à pompe totalement différents et qui n’offriront pas du tout les mêmes possibilités de gameplay. Le reste tient du FPS classique : tirer, frapper, cogner, exploser, couper… La routine habituelle quoi.

Graphiquement le jeu reprend évidemment le style cell shading de son aîné. Vous aurez souvent l’occasion de vous balader dans de grandes étendues, à pied comme à bord de véhicules.

L’univers quand à lui reste le même : déjanté et pas sérieux pour deux sous, on enchaîne les répliques et situations grotesques : pas de premier degré dans les Borderlands.

  • Testé sur XBox 360
  • Disponible également sur PS3 et PC
  • Sorti le 21 septembre 2012
  • Jeu en ligne payant sur Xbox 360
  • Déconseillé aux moins de 18 ans

L’avis de Eliwenn

Le premier mot qui me vient à l’esprit pour Borderlands 2 ? “Décalé”. Assez violent, il nous fait pourtant régulièrement sourire. La faute aux répliques décapantes des personnages, notamment celles de ClapTrap, le robot qui nous sert de guide.
C’est le mode coop’ en écran splitté, rarement présent sur les jeux actuels, qui nous a fait choisir ce titre. Et on ne le regrette pas ! A deux, chacun avec un personnage de classe différente, le terme “équipe” prend tout son sens. Et cela tombe bien, car il vous faudra régulièrement mettre en place une stratégie pour parcourir la longue campagne : certains adversaires vous donneront du fil à retordre. L’entraide sera donc essentielle.

 

Mon seul regret pour ce Borderlands 2 : le système de sauvegarde, qui rend impossible une partie rapide. Si vous quittez le jeu au milieu d’un niveau, vous reprendrez la partie au début de celui-ci et devrez donc tout retraverser. Et les niveaux sont longs !

L’avis de Foine

Avec son univers coloré et totalement déjanté, Borderlands 2 ne peine pas à convaincre. On se prend vite au jeu et plus le temps passe, plus on prendra plaisir à utiliser à bon escient les capacités de notre personnage. Le must reste évidemment le jeu en coop (jusqu’à 4 en ligne, mais seulement à 2 en écran splitté) qui permet de combiner les capacités et donc d’avoir une véritable tactique durant le combat. Non dénué de challenge et offrant des expériences diverses en fonction de votre classe et de vos coéquipiers, Borderlands 2 est à acheter si le jeu en coop’ vous manque.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *