Grim dawn : hack, slash et explosion de chair

Les hack’n’slash se divise en deux catégories : les bons et Diablo 31. Heureusement pour nous, aujourd’hui nous allons parler d’un très bon hack’n’slash.

Grim dawn, car c’est de lui dont il s’agit, est un jeu indépendant développé par les créateurs de Titan Quest, regroupé sous la bannière de Crate Entertainment. Après un kickstarter complété avec succès et une early access très longue (la première alpha a été publiée en 2013 et le jeu est sorti en 2016), Grim Dawn sort de l’ombre pour nous faire redécouvrir les joies des vieux hack’n’slash à l’ancienne… Mais pas trop quand même !

Cachez ce scénario que je ne saurais voir !

Voici un point qui ne va pas être long. S’il y a une chose qui ne nous fera pas redémarrer Grim Dawn, c’est bien son scénario. Pour faire simple, après vous être fait posséder, vous êtes exécuté mais revenez à la vie. Et vu que quelqu’un capable de ressusciter, c’est quand même pratique d’en faire de la chair à canon. On va donc vous envoyer au casse-pipe sans vergogne pour résoudre tous les problèmes du monde. Et diantre qu’il en a des problèmes cet univers ! N’importe qui, lâché dans la moindre petite plaine, se ferait bouffer / hacher / égorger par moult créatures. Mais vous n’êtes pas n’importe qui. Vous, les zombies, les hordes d’insectes et autres bandits, vous les explosez au petit dej’ ! Bref, votre but sera d’aller de monstres en démons, de cavernes en donjons et de villes en prairies pour “génocider” un maximum d’espèces. Le reste n’est que futilité et distraction.

Les classes c’est comme l’amour : mieux à deux

Parlons peu parlons bien. Maintenant que le jeu nous a donné un prétexte pour aller tuer des gens, voyons les armes qu’il nous donne pour le faire. Il existe 6 classes dans le jeu : soldat, démolisseur, occultiste, lame de nuit, arcaniste et chaman. Votre personnage pouvant avoir deux classes, on obtient un total de 36 combinaisons possibles (en comptant le fait que vous pouvez vous spécialiser dans une seule classe), ce qui est bien plus que raisonnable. Chaque classe possède son propre arbre de compétences, assez touffu comme vous pouvez le constater ci-dessous. Ajoutez à cela 82 constellations, composées de 434 étoiles qui, une fois activées via des points de dévotion, vous octroient des bonus passifs… Vous aurez de quoi faire ! Il est certain que vous comprendrez après plusieurs heures de jeu que “merde, jamais j’aurais du mettre des points là-dedans”. Et ça, c’est positif.

Le début de l’arbre de compétence du démolisseur

La progression, plus c’est long, plus c’est bon

Après ce long descriptif de l’étendu des possibilités proposées pour un seul personnage (certes moins que Path of Exile mais quand même), vous vous demandez bien comment on peut remplir correctement cet arbre de compétences. Et c’est là qu’opère la magie, là qu’est le point fort de Grim Dawn par rapport à Diablo 3 : la progression est longue. Très longue. Vous n’atteindrez pas facilement le niveau maximum. Là où Diablo 3 arrive très vite dans une sorte de end game (tout est relatif mais vous nous comprenez : ce n’est pas en faisant de l’xp que vous aurez un gros perso dans D3), Grim Dawn prend son temps et vous pourrez acquérir de nouveaux skills pendant très longtemps. Bien sur, et fort heureusement, l’expérience ne fera pas tout. Comme dans tout hack’n’slash qui se respecte, vous avez un choix gargantuesque de pièces d’équipement et les différentes combinaisons de skills sont bien assez nombreuses pour que vous puissiez vous casser le crâne à savoir comment faire le build le plus pété possible.

Pour ce qui est de l’aspect multijoueur du titre (car c’est quand même pour ça que vous êtes là), sachez qu’il réalise un sans-faute. Grim Dawn vous permet de jouer en coopération jusqu’à 4, en réseau local ou en ligne. Eh oui, c’est un jeu PC “à l’ancienne”, il ne vous sera donc pas possible de jouer à plusieurs avec une seule machine.
Ceci étant dit, le jeu facilite grandement le jeu multijoueur en vous permettant d’invoquer à tout moment un portail qui permettra à vos compagnons de vous rejoindre. Pas de prise de tête donc : tout est fait pour que vous puissiez détruire du monstre par paquet de 12 le plus vite possible. Enfin, notons que nous n’avons que rarement fait l’expérience de bugs ou de déconnexions. Le bilan est donc largement positif et l’expérience est plus qu’agréable.

1 Ceci est un gros troll. Si vous prenez la peine de lire notre avis sur Diablo 3, vous verrez qu’on n’en pense pas du mal.

L’avis de Foine

 

Mine de rien, malgré ses graphismes un peu datés, son scénario dont je n’ai presque rien retenu et ses personnages sans caractère, j’apprécie plus Grim Dawn que D3. J’adore en effet voir mon perso progresser et je trouve que cette progression s’arrête trop vite dans D3.

 

Grim Dawn m’a comblé par son gameplay, ses possibilités et son ambiance. Ajoutez à ceci quelques détails bien sentis comme les conversations à choix multiples et les mob qui explosent et volent dans des geysers de sang, il n’en fallait pas plus pour conquérir le bourrin au cœur tendre que je suis.
En conclusion, Grim Dawn est un très bon hack’n’slash qui a tout misé sur son gameplay et a réussi son pari. L’univers, bien que glauque comme on les aime, ne retiendra pas spécialement votre attention et les graphismes seront loin de vous décoller la rétine. Mais si vous avez aimé Diablo 2, vous vous en foutrez car l’ambiance et les massacres sont là.

L’avis de Eliwenn

J’avais bien aimé Diablo 3, j’aime tout autant ce Grim Dawn. C’est typiquement le jeu qu’on lance quand on a envie de se détendre et de se vider la tête. De plus, les compétences sont variées, l’équipement également (mention spéciale pour les noms improbables) et le système de double-classe est bien pensé.

 

En multijoueur, rien à redire non plus. On rejoint très facilement d’autres joueurs dans leur partie puisqu’ils peuvent instantanément créer un portail là où ils se trouvent. Comme dans Diablo 3, le niveau des monstres évolue en fonction du nombre de joueurs. Vous pouvez donc sans problème commencer une petite partie tout seul et accueillir un ou plusieurs camarades en cours de route. Nous avons déjà joué jusqu’à 3 et ça fonctionne nickel.

 

Foine et moi avons profité du Humble Monthly pour nous offrir Grim Dawn à 13 euros et il les vaut très largement. Certes, il ne renouvelle pas vraiment le genre et le semblant de scénario est loin d’être palpitant. Mais est-ce vraiment ce qu’on attend d’un bon hack and slash ? Non, ce qu’on recherche, c’est un jeu qui nous permette d’exploser des dizaines de monstres à la chaîne avec des coups de plus en plus puissants. Et là, on ne va pas bouder notre plaisir : Grim Dawn remplit parfaitement son contrat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *