Detective : mettez Columbo a l’amende

Depuis quelques années, portés par l’astucieux “Sherlock Holmes Détective Conseil“, les jeux d’enquête explosent. En coop ou en versus, on prend un malin plaisir à interroger les témoins, réunir les indices et élaborer des hypothèses pour mettre la main sur le coupable, avec plus ou moins de succès (souvent moins dans le cas de Détective Conseil). Pourtant, malgré les infinies possibilités offertes par le genre, ces titres se cantonnaient encore trop souvent à l’univers de l’incroyable détective au deerstalker, avec ses fiacres et ses salons enfumés.

Et puis, en novembre, est sorti “Détective, un jeu d’enquête moderne“, un jeu coopératif édité par Iello. Exit l’époque victorienne, c’est dans un poste de police moderne que vous allez exercer vos talents. Ici, pas de livret ou de carte de la ville, votre enquête tient dans un paquet de cartes numérotées et, nouvelles technos obligent, une base de données consultable en ligne. Dans la boîte de base, 5 affaires sont disponibles, toutes liées entre elles. Il sera donc essentiel de les mener dans l’ordre et de prendre un maximum de notes pour ne pas être perdre le fil.

Au début de chaque enquête, un brief pose le contexte et vous propose quelques pistes de départ : rencontrer un témoin, fouiller un lieu, assister à une autopsie… A vous, ensuite, de sélectionner les bons embranchements pour trouver la clé de l’énigme. La base de données sera accessible tout au long de la partie et vous permettra d’accéder aux dossiers des suspects et témoins, de consulter des comptes-rendus d’interrogatoire, d’analyser des empreintes… Mais attention à ne pas vous perdre en chemin ! Chaque enquête doit être résolue en un nombre limité de jours, définis par votre chef au début, sachant que vos journées débutent à 8h pour se terminer à 16h. Pour épicer un peu tout cela, vous ne savez évidemment pas combien de temps une action va vous prendre avant de l’avoir commencée. Si vous tenez à faire cette recherche aux archives à 15h et qu’elle vous demande 2 heures, vous serez tenus de faire une heure supplémentaire, ce qui augmentera votre stress. Si ce stress dépasse la limite imposée par l’enquête, c’est terminé. Peu importe s’il vous manque encore des éléments ! A la façon d’un Détective Conseil, la base de données vous demandera alors de répondre à un certain nombre de questions pour déterminer si vous avez résolu l’affaire. En cas d’échec, vous avez la possibilité de passer quand même à l’enquête suivante, mais attention à ne pas vous tirer une balle dans le pied en passant à côté d’informations importantes…

L’avis de Eliwenn

J’ai toujours été fan d’enquêtes policières, des romans de Connely aux Experts. Toutefois, je dois reconnaître que la difficulté des enquêtes de DC a un peu douché mon plaisir. Il reste amusant, mais les solutions parfois capillotractées sont plutôt décourageantes. Détective m’a beaucoup plu par son côté réaliste, tant au niveau des affaires que de la manière de les résoudre. Je ne travaille pas dans la police mais les actions qui nous sont proposées me semblent crédibles et cohérentes.

La base de données fait aussi beaucoup pour l’immersion, bien qu’elle nécessite un ordinateur portable ou une tablette à proximité car elle est pas très pratique à consulter sur smartphone. On se prend très vite au jeu, sautant d’un fichier personnel à un autre, entrant les empreintes, recoupant les dates… Le système de pistes, qui offre de nouvelles actions à réaliser sur chaque carte, fonctionne très bien puisqu’il nous fait avancer naturellement, sans nous brider. Nos actions et décisions auront toujours un résultat, qu’il soit utile ou non, là où un DC me frustrait parfois parce que je voulais interroger telle personne et que le scénario ne l’avait pas prévu.

Enfin, la limite de temps et le niveau de stress mènent à des discussions animées, des prises de risque parfois, et on se sent pleinement investi dans notre rôle d’enquêteur. A n’en point douter, ce Détective est LE jeu que les amateurs de polars attendaient tous !

L’avis de Foine

Si vous êtes un peu connaisseur, vous savez à quel point il est difficile de faire un bon jeu d’enquête. Car pour que la sauce prenne, il faut que le joueur ait besoin de faire des déductions pour trouver la solution. Or, tout le monde n’est pas Sherlock Holmes, donc si votre enquête est trop complexe, le joueur sortira frustré de l’expérience. Détective arrive à échapper à cet écueil comme peut le faire le jeu vidéo Return of the Obra Dinn (que je vous conseille fortement).

Le point fort du jeu, c’est aussi de vous obliger à prouver vos allégations. Vous pouvez faire toutes les bonnes déductions, si vous n’avez aucune preuve, votre score de fin de partie sera catastrophique. C’est ce qui nous met vraiment dans la peau d’un enquêteur du monde réel, car il n’y a bien que les enquêteurs de fiction auxquels on ne demande que de l’intuition !

Bref, le pari de Détective est réussi. On a envie de résoudre les affaires qui nous sont présentées et on jubile lorsque, enfin, un éclair de génie vient résoudre toute l’affaire.
Les teammates Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *