New World : Amazon fait du neuf avec du vieux

New World : Amazon fait du neuf avec du vieux

Pour infos

  • Prix40 euros (pas d'abonnement requis)
  • Date de sortie28 septembre 2021
  • Testé surPC

New World sera-t-il le premier succès d’Amazon Games ? Le studio a en tout cas franchi la première étape avec brio, à savoir créer l’émulation autour de son titre, notamment grâce à une importante campagne de com’ sur Twitch.

Après une première bêta fermée en juillet, qui a amené le studio à reporter la sortie du 31 août au 28 septembre, une nouvelle bêta ouverte s’est déroulée du 10 au 13 septembre. L’occasion pour nous de tester ensemble ce nouveau MMORPG. Petite précision : nous avons joué environ 9 heures et avons atteint respectivement les niveaux 14 et 15.

Le temps des colonies, mais pas trop

New World est un jeu massivement multijoueur en ligne qui prend place dans l’Amérique britannique du 18è siècle. Une époque choisie davantage pour la forme que pour le fond : Amazon Games ne semble pas s’être embarrassé d’un quelconque contexte historique.
Vous incarnez un matelot échoué avec son équipage sur l’île d’Aeternum, un lieu légendaire qui regorgerait de richesses et de trésors mais dont personne n’est encore revenu. Dès vos premiers pas sur l’île, vous constatez qu’en effet, quelque chose ne tourne pas rond : votre capitaine a perdu la raison et tente de vous tuer. Quant aux autres matelots, ils ont bien mauvaise mine… Votre mission : percer le mystère qui entoure ces terres et faire de cette île sauvage votre nouveau foyer.

Annonçons-le tout de suite : New World ne prend guère de risque. On est là sur un titre qui ne renouvelle pas le genre mais se contente de reprendre ce qui a bien marché ici et là. L’aspect RPG est relativement léger :

  • il y a 5 statistiques de combat pour votre personnage : force, dextérité, intelligence, concentration et forme (vos points de vie). Sachant que si vous maniez la hache, par exemple, seule la force et la forme auront un intérêt. Vos équipements ont bien sûr un impact sur ces stats.
  • un arbre de compétences par arme, comptant 6 capacités chacun (3 équipables simultanément)
  • des niveaux de métiers (cuisinier, forgeron, tailleur…) qui évoluent avec la pratique.

Côté craft, justement, les amateurs devraient trouver leur compte. On y retrouve les poncifs du genre (minage, dépeçage, abattage, pêche, récolte, tissage, forge, taille de pierre…) mais les matériaux récoltables semblent variés, beaucoup n’étant accessibles qu’à partir d’un certain niveau de métier. Là encore, à voir sur le long terme mais si vous aimez explorer le monde à la recherche de ressources rares à revendre à prix d’or, New World semble en avoir sous le pied.
Et puisque l’on aborde la question du commerce, notez qu’il ne semble pas y avoir de PNJ commerçant : les échanges se font uniquement via un hôtel des ventes, c’est-à-dire de joueur à joueur. Impossible donc de gagner vos premières piécettes en revendant en masse les matériaux et équipements de base de début de partie.

Enfin, un petit mot également sur l’aspect graphique, bien que vous l’aurez sûrement constaté par vous-même : le jeu est très joli et nous offre régulièrement de beaux panoramas.

Bataille pour Aeternum

Après seulement quelques heures de jeu, un élément ressort nettement : le PvP. En effet, New World semble vouloir mettre les affrontements entre joueurs au cœur de son gameplay. Ici, pas de zones ou d’arènes spécifiques, vous avez la possibilité d’activer le JcJ a tout moment, n’importe où et quel que soit votre niveau. L’une des missions de la quête principale vous invitera à choisir une faction parmi trois, puis à remplir une mission PvP pour sceller le contrat. Vous remporterez alors des points spécifiques pour ce mode.
Lorsque vous aurez rejoint votre faction, vous aurez la possibilité d’en changer une fois. Réfléchissez bien, puisqu’un nouveau changement ne sera plus possible avant 120 jours.

Au-delà du simple combat « opportuniste » entre joueurs, le JcJ permet surtout de revendiquer les avant-postes et les colonies afin de bénéficier de divers avantages. Nous n’avons pas pu tester cet aspect du jeu, mais il est plutôt appréciable d’avoir un mode PvP « utile », avec un réel impact sur le monde qui nous entoure. A voir donc après la sortie.

Pour ce qui est du gameplay, PvE ou PvP, on est sur quelque chose de bien plus dynamique que la concurrence. Vous pouvez parer et esquiver les coups en temps réel, changer d’arme en plein combat, et ainsi changer vos 3 skills actifs disponibles… On note l’effort ! Mais… ça reste un MMO. Là où un action RPG va donner un vrai impact aux coups que vous donnez et recevez, ici vous ne verrez comme conséquence que la perte de point de vie engendrée, ce qui diminue forcément le côté viscéral que peut apporter un jeu orienté action.

Les joooliiies coloniiies de vacaaances…

Jusqu’ici, le MMO d’Amazon Games se débrouille plutôt bien. Il y a cependant un aspect, et pas des moindres, qui nécessite encore un peu de boulot : le contenu. Actuellement, il y a très peu de quêtes secondaires, pas d’événements, un nombre très limité de capacités d’armes… Nous nous sommes fait la réflexion que si nous devions refaire un perso, nous referions exactement la même chose. Un ami qui a créé deux persos durant la bêta a fait le même constat. Bref, le jeu pèche vraiment par son manque de contenu PvE, notamment à faible niveau. La carte nous indiquait bien des zones ressemblant à des instances/donjons mais elles étaient conseillées au niveau 25 ! Nous étions donc loin de pouvoir y accéder et les quêtes proposées par le jeu commençaient elles-aussi à être trop haut niveau pour nous… C’est d’ailleurs ce qui nous a poussés à nous arrêter là, peu enthousiastes à l’idée de farmer des monstres pendant des heures pour gagner quelques niveaux.

Enfin, dernier élément un peu décevant : le bestiaire et les environnements rencontrés pendant nos 9 heures de jeu étaient très peu variés. Espérons que cela se diversifie au fil de la progression.

L’avis de Eliwenn

Dans l’ensemble, l’expérience a été plutôt plaisante. Les environnements sont agréables, même en moyen (mon ordi manque un peu de RAM…), l’ambiance sonore est très réussie, malgré un thème musical un peu redondant, et le gameplay est plutôt dynamique.

De plus, l’aspect craft me semble très prometteur, moi qui ne jure que par les métiers de récolte dans FF14. Pourtant, je ne craquerai pas pour New World à sa sortie. Le titre me semble encore beaucoup trop léger en contenu et j’aurais vraiment la flemme de refaire les 8 mêmes heures que pendant la bêta ouverte.

Je garderai cependant un œil dessus et je ne doute pas qu’un jour, dans quelques versions, il rejoindra ma bibliothèque Steam.

L’avis de Foine

New World aurait pu me charmer. Ses environnements sont jolis, son gameplay est dynamique et globalement le monde est réussi. Néanmoins, il pèche sur certains points que me bloquent complètement : par exemple, le peu de capacités actives que vous pouvez avoir ainsi que le fait que vous pouvez les débloquer extrêmement rapidement.

Un élément important dans les MMO pour moi est de voir mon personnage progresser. Cela passe donc par l’acquisition de compétences au fur et à mesure de mon avancement dans le jeu. Du coup, ici, j’aurais l’impression de très vite tourner en rond.

Ajoutons à cela le manque flagrant de quêtes qui ne permet pas de progresser dans l’histoire sans passer par des activités annexes du genre « récolter 3 peau de sanglier »…

Dernière chose : bien que les environnements soient beaux et agréables à parcourir, le nombre de biomes semblent extrêmement limités et j’ai l’impression qu’on a vite fait le tour. Je me trompe peut-être car je n’ai pas beaucoup avancé, mais la carte du jeu semblait assez claire là-dessus.

Bref, à l’heure actuelle, New World ne m’a pas convaincu. MAIS c’est un MMORPG, et ce genre de jeux évolue beaucoup. Il se pourrait donc qu’à l’avenir, il arrive à gommer ses défauts pour me donner envie de le parcourir pour de bon cette fois.

A lire aussi

WarioWare: Get It Together! Synonyme : déception

WarioWare: Get It Together! Synonyme : déception

Valheim : vous auriez Thor de ne pas y jouer

Valheim : vous auriez Thor de ne pas y jouer

Haven : c’est beau mais c’est lent

Haven : c’est beau mais c’est lent

Le meilleur MMO pour jouer avec vos amis !

Le meilleur MMO pour jouer avec vos amis !

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.