Here comes a new challenger in Super Smash Bros 4 !

Cela faisait un moment que l’on n’avait pas parlé de Super Smash Bros 4 ici !
Heureusement Nintendo ne nous laisse pas tomber et veut nous prendre encore plus d’argent faire plaisir.

Après Mewtwo qui fut le porte étendard de la première vague de DLC pour Super Smash Bros, c’est à Roy, Lucas et Ryu de porter sur leurs épaules ce nouvel assaut d’ajout payant.

Si Roy et Lucas sont connus dans l’univers de SSB, Ryu est un petit nouveau ! Comme l’a décrit Masahiro Sakurai dans la vidéo de présentation du personnage, Nintendo a apporté un soin tout particulier à Ryu dans SSB4. En effet, le nombre de coups disponibles dans Street Fighter est bien plus important que dans SSB. Donc pour retranscrire les différentes variations de coups faibles, moyens et forts, Nintendo a mis en place un système un peu similaire à celui de Street Fighter premier du nom. En effet, les coups normaux de Ryu varient en fonction du temps durant lequel vous appuyez sur A. Un petit coup sur le bouton fera un coup faible, un appui plus long entraînera un coup fort. Rien que cet aspect donne au personnage une panoplie de coup des plus intéressante, mais ce n’est pas tout.

Bien évidemment, les coups spéciaux de Ryu sont ceux qu’il possède dans SF. B pour le hadoken, haut B pour le shoryuken, bas B pour la focus de SF4, côté et B pour le tastumaki. Mais là où Nintendo fait encore plus fort, c’est que les combinaisons de touches originales fonctionnent ! Vous pourrez donc, par exemple, faire un hadoken avec un quart de cercle avant et A. Comble du bonheur, les coups exécutés via la commande de SF sont un peu plus puissants, ce qui valorise le fait de faire la commande.

De plus, Nintendo a respecté l’esprit de Street Fighter en faisant de Ryu un personnage à combos. Ses normaux s’enchaînent naturellement avec ses spéciaux et certains de ses links de SF sont présents dans SSB.

Pour finir, il faut tout de même noter que, pour les amateurs de Street Fighter, il va être compliqué de prendre en main Ryu. Car si la notion de devant/derrière dans Street Fighter dépend de votre adversaire, dans SSB elle dépend de votre personnage. Si vous êtes donc un habitué de Ryu, vous aurez la mauvaise manie de faire des tatsumakis dans le mauvais sens à la place du hadoken que vous pensiez sortir. On ne peut pas dire que ce soit un vrai défaut car dans SSB, la possible présence de plusieurs adversaires fait que le système ne peut pas être le même que celui de SF, mais toujours est-il que ça fait bizarre.

Si vous voulez plus d’info sur Ryu ou les autres nouveautés de cette dernière vague de DLC, voici la vidéo :

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *