Dead Island Epidemic : un MOBA et des zombies

Dead Island est une série de jeux dans lesquels le joueur incarne un personnage tentant de survivre à des hordes de zombies sur une île paradisiaque. Dans cette lignée débarque Dead Island Epidemic, un MOBA (Multiplayer Online Battle Arena) disponible gratuitement en beta ouverte depuis le 5 décembre sur Steam.

Le titre propose deux modes de jeu multijoueur :

  • “Crossroads” : vous et 3 autres joueurs devez remplir plusieurs missions en coopération (récupérer et sécuriser des marchandises, escorter des survivants, tuer un zombie particulier…).

mode crossroads dead island epidemic

  • “Scavengers” : sans aucun doute le mode de jeu multijoueur le plus intéressant. Ici, trois équipes de quatre joueurs s’affrontent sur une map grouillant de zombies dans un “Capture the flag” sans pitié.
    Votre objectif est de vous emparer des différents drapeaux de la carte afin de récupérer des marchandises, puis de ramener celles-ci dans le camion de votre équipe. Vous devez donc vous battre contre les membres des équipes opposées mais aussi contre les morts-vivants qui déferleront à chaque tentative de vol de drapeau, histoire de bien vous compliquer la tâche.

scavengers dead island multijoueur

Dead Island Epidemic propose plusieurs classes de personnages. Chacune peut, selon votre choix, être plus efficace contre les zombies ou contre les autres joueurs.

Votre personnage commence chaque partie au niveau 1. En tuant des morts-vivants, il accède à de nouvelles capacités qu’il peut utiliser dans cette même partie. A la fin, vous (et non votre perso) gagnez des points :

  • les points munitions vous permettront de crafter de nouvelles armes ou de nouveaux objets de soutien,
  • les points de personnage amélioreront ses caractéristiques.

Notez que vos munitions en jeu sont illimitées et que vos armes ne s’abîment pas dans Dead Island Epidemic. Ce n’était pas le cas dans les précédents opus Dead Island. Vous pouvez donc aller taper du zombie l’esprit léger.

L’avis de Eliwenn

On ne va pas se mentir : Dead Island Epidemic n’était pas spécialement attendu et ne révolutionne pas le genre, sur lequel la série des Left 4 Dead règne en maître. Il n’empêche que ce titre, gratuit, apporte un peu de renouveau sur le marché du survival horror. Si le mode “Crossroads” est (pour l’instant) un peu léger et  ne vous retiendra qu’un temps, il en va autrement du mode “Scavengers”. Prendre le contrôle des différents drapeaux puis ramener les marchandises obtenues jusqu’au camion de son équipe n’est clairement pas une mince affaire. Non seulement on se heurte aux équipes ennemies, mais on fait aussi face à des hordes de zombies, parfois plutôt costauds. Chaque marchandise ne sera sécurisée qu’au prix d’une intense bataille. Comme pour L4D, mieux vaudra rester proche de ses alliés pour gagner la partie !
Quoiqu’il en soit, le plaisir est bel et bien là, et le fait de ne pas avoir à surveiller l’usure de ses armes ou le nombre de munitions restantes nous permet de nous concentrer sur l’essentiel. Avec Scavengers, Dead Island Epidemic nous offre du fun, et rien que du fun. Le seul point négatif que je pourrais relever réside dans les commandes initiales, mais heureusement, vous pouvez  modifier la configuration des touches à votre guise.

 

Enfin, la grosse différence avec la série bien connue des Left for Dead est son style graphique. Personnellement, j’apprécie beaucoup de parcourir la map en vue du dessus dans un décor aux couleurs chatoyantes. De manière générale, les fans de Dead Island, dont je fais partie, ne seront pas dépaysés : l’esprit de la série se retrouve dans ce Dead Island Epidemic et on a hâte de voir ce que les développeurs nous réservent encore.

L’avis de Foine

Si je n’attendais pas grand chose de Dead Island Epidemic, je dois reconnaître qu’il m’a agréablement surpris !

 

En PvE, on se rapproche d’un Diablo en moins profond. Agréable à jouer, je regrette quand même le mapping des touches qui ne me convient pas trop par défaut.

Les skills sont en effet accessible via “A”, “E”, “R” et “F”, ce qui m’a pas mal perturbé. J’aurais préféré un classique 1, 2,  3 et 4 qui correspondent plus à ce que l’on voit sur le HUD.

De plus, une fois un skill initié, je n’ai pas trouvé de moyen pour le cancel. Ce qui fait que si, en voulant bouger avec “ZQSD” vous appuyez sur A, vous serez obligé de lancer le skill associé avant de pouvoir attaquer normalement.

 

Mais si ça fait pas mal de défauts, il faut bien avouer que le jeu et très jouable et que les idées, même si elle ne sont pas d’une originalité folle, sont bonnes. Bref le jeu est bon et c’est bel et bien le mode PvP le plus intéressant du lot.

 

Reste à espérer que ceux qui passeront à la caisse ne seront pas irrémédiablement plus forts que ceux restant sur le modèle gratuit. Le problème de n’importe quel Free-To-Play quoi…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *