Sky Team : Y a-t-il deux pilotes dans l’avion ?

Sky Team : Y a-t-il deux pilotes dans l’avion ?

Pour infos

  • Durée d'une partie20 minutes
  • Nombre de joueurs2 joueurs
  • Prix27 euros

Sky Team fait partie de ces jeux auxquels je n’ai pas prêté grand intérêt au premier abord. Un jeu sur la thématique de l’aviation, mouais. Et puis la boîte et le matériel ne m’avaient pas fait grande impression non plus, je trouvais l’ensemble assez froid. J’aurais donc pu passer complètement à côté si je ne m’étais pas laissée convaincre par le vendeur de ma boutique ludique préférée. Oui, je suis influençable. Et force est de reconnaître que parfois, c’est une bonne chose.

Sky Team est une jeu de dés coopératif pour deux joueurs édité par Scorpion masqué (j’adore ce nom), dans lequel vous incarnez des pilotes de ligne chargés de faire atterrir un avion. Les parties sont assez courtes – une vingtaine de minutes – mais il va falloir rester concentré de bout en bout et établir une stratégie solide si vous souhaitez regagner le plancher des vaches sans encombres.

Le plateau de jeu se compose de différents emplacements qui accueilleront les dés des joueurs, à gauche pour le pilote (en bleu), à droite pour son co-pilote (en orange). Chacun doit donc gérer sa propre zone : le pilote ne pourra jamais placer ses dés sur une case orange et le co-pilote sur une case bleue. Il s’agit donc d’un vrai jeu coopératif, où la collaboration est essentielle pour s’assurer la victoire.

Flying simulator dans une petite boîte

Concrètement, comment ça marche ?

Plusieurs mécanismes se partagent le plateau. Pour ajuster l’axe de vol, vous devez poser chacun un dé de la même valeur. Dans le cas contraire, l’avion va logiquement pencher d’un côté. Croisez les doigts pour pouvoir rattraper le coup au tour suivant et éviter le crash.
Concernant la vitesse, les deux dés s’additionnent. Si la somme est trop faible, l’avion stagne. Cela peut être intéressant dans certaines situations mais attention à ne pas en abuser. Si la somme est trop élevée, l’appareil va trop vite et risque d’entrer en collision avec d’autres avions présents sur votre trajectoire.
Il faudra également déployer les trains d’atterrissage et engager les freins suffisamment tôt en plaçant la valeur requise au bon endroit, sous peine de finir dans le décor.

Ne pas sous-estimer le briefing

La *petite* difficulté, c’est que chaque joueur doit placer ses dés sur le plateau sans communiquer avec son partenaire et sans connaître la valeur des dés dont il dispose. En effet, en début de manche, les joueurs lancent leurs dés dans leur coin, à l’abri d’un petit écran cartonné. Passée cette phase, ils n’ont plus le droit de se parler ! Il est donc primordial d’établir soigneusement les priorités et de redéfinir éventuellement la stratégie avant chaque manche.

Il est primordial d’établir soigneusement les priorités et de redéfinir éventuellement la stratégie entre chaque manche.

Si vous parvenez à activer tous les éléments correctement et à poser l’appareil dans le temps qui vous est imparti pour la mission, bravo ! Une clameur s’élève de la cabine, les voyageurs sont en liesse et le personnel de bord fait une ola en votre honneur. Sinon, eh bien… La mission est un échec, mais heureusement nous sommes dans un jeu de société, vous pouvez donc recommencer en vous disant que la prochaine fois sera la bonne.

Une difficulté croissante aux quatre coins du monde

Sky Team repose sur un système de scénarios, qui vous entraînent de Montréal à Oslo en passant par Kuala Lumpur et Paro. La boîte de base en contient 21 dont la difficulté varie de “atterrissage de routine” (niveau 1) à “atterrissage héroïque” (niveau 4), ce qui promet une excellente rejouabilité. Et ne vous attendez pas à survoler (haha…) les différents scénarios ! Si le premier est réalisable facilement avec un peu de planification (et de chance, n’oublions pas qu’on parle d’un jeu de dés), cela devient très vite tendu. Oui, même les scénarios faciles vont vous donner du fil à retordre : il vous faudra par exemple gérer la consommation de kérosène de votre appareil, vous poser sans dégâts sur une piste encombrée ou… former un stagiaire. Des défis variés qui devraient vous maintenir en haleine un moment.

Si le premier scénario est réalisable facilement avec un peu de planification (et de chance), cela devient très vite tendu.

L’avis de Eliwenn

Quelle bonne surprise que ce Sky Team ! Voici un vrai jeu coopératif, très immersif, où la communication et l’échange sont indispensables. Et les sensations sont là ! N’ayant d’ordinaire pas beaucoup de chance aux dés, il m’est arrivé plusieurs fois de paniquer légèrement en me demandant comment j’allais réaliser nos objectifs pour cette manche avec de tels résultats. Et comme il n’est pas possible de parler avec son partenaire, je ne pouvais que grimacer en réfléchissant à la manière de rattraper la situation. Dit comme ça, ça n’a pas l’air drôle, mais c’est un vrai plaisir de parvenir à poser l’appareil après avoir surmonté les difficultés du vol.

Vous l’aurez compris : Sky Team demande de la concentration et un vrai plan de jeu commun pour venir à bout des différents scénarios. Des scénarios variés, proposant une difficulté assez soutenue, bien que progressive. Il y a donc peu de chances que vous en ayez fait le tour en quelques heures !

Les règles sont simples à assimiler, le jeu est rapidement installé, les parties sont courtes et peuvent facilement s’enchaîner… Bref, avis aux amateurs de petits jeux à deux, Sky Team est clairement un titre à avoir dans sa ludothèque !



L’avis de Foine

Vous le savez, mon leitmotiv est immuable : un bon jeu, c’est un jeu simple à comprendre mais compliqué à maîtriser. Et vous l’aurez compris, Sky Team répond parfaitement à cette règle. Dans les faits, vous ne ferez “que” jeter et placer des dés ! Mais au final, vous ferez chauffer vos neurones et vous essaierez de lire dans les pensées de votre partenaire.

A la fin d’une partie, on a presque l’impression d’avoir vraiment fait atterrir un avion tellement vous pouvez stresser, et je trouve ça génial.

Sky Team fait vraiment partie du haut du panier quand on parle de jeux pour deux joueurs. Du matériel de qualité, un prix raisonnable, une rejouabilité vraiment bonne… Non vraiment, j’aimerais trouver un défaut pour que vous ne pensiez pas qu’on a reçu un billet pour parler de ce jeu mais rien ne me vient… Ah si ! Les petits boutons du plateau auront tendance à se déloger de leur emplacement une fois le jeu rangé donc vous devrez les remettre en place à chaque fois ce qui vous prendra bien une dizaine de secondes… Voilà voilà… Ouais nan c’est vraiment très bien.

A lire aussi

Ark Nova se taille la part du lion

Ark Nova se taille la part du lion

Kanban EV : trop beau pour son bien ?

Kanban EV : trop beau pour son bien ?

Descent : Légendes des Ténèbres. Entrons dans la troisième dimension

Descent : Légendes des Ténèbres. Entrons dans la troisième dimension

Heat met le baquet

Heat met le baquet

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue sur Les Teammates !

Vous aimez jouer à deux ? Nous aussi !

Retrouvez nos tests de jeux de plateau en duo, ainsi que nos avis sur des jeux vidéo en multijoueur !

Nouvelle critique chaque lundi et jeudi à 18h.

Construisez votre propre table de jeux de société !

Vous avez toujours rêvé d'avoir une table de jeux de société mais votre budget est réduit ? Pas de problème ! Nous avons construit la nôtre nous-mêmes, avec nos maigres compétences en bricolage.

Retrouvez notre tuto ici !

Table de jeux de société maison

Nos coups de coeur

L’actu du JV en multijoueur local

À côté

Derniers commentaires