Don’t starve together : le jeu de survie débarque en multi

Bonne nouvelle pour les fans de Don’t Starve ! Le studio Klei vient d’annoncer qu’une extension stand alone multijoueur arrivera en accès anticipé sur Steam le 15 décembre. Elle ajoutera un mode coopératif local et online au jeu original.

Appelée « Don’t starve together » (« Ne mourrez pas de faim ensemble »), elle sera proposée sous la forme d’un « Frontier pack ». Celle-ci contiendra le jeu « Don’t starve » et deux clés « Don’t starve together » pour vous lancer immédiatement dans l’aventure avec un ami. Le tout vous coûtera 19.99$. Ceux qui possèdent déjà le titre de base sur Steam pourront s’offrir deux clés de l’extension multijoueur pour 4.99$.

Dans « Don’t starve together« , vous devrez coopérer avec vos amis pour survivre le plus longtemps possible dans un monde hostile au style graphique tim-burtonien. Si vous ne connaissez pas encore le très bon titre indépendant « Don’t starve », foncez sur le blog de Eliwenn pour y lire sa critique.

Rappelez-vous bien qu’il s’agit d’un accès anticipé, autrement dit, d’une version Beta. Cela signifie que « Don’t starve together » est encore en développement et peut comporter des bugs. Vous êtes d’ailleurs invités à reporter ces derniers aux développeurs.

Découvrez la vidéo de présentation du titre :

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de Don’t starve.

A lire aussi

Grâce à Jack Sparrow, Sea of Thieves réalise son plus gros mois d’activité

Grâce à Jack Sparrow, Sea of Thieves réalise son plus gros mois d’activité

Valheim : un million de joueurs en une semaine

Valheim : un million de joueurs en une semaine

Essayez le Nintendo Online gratuitement pendant 7 jours

Essayez le Nintendo Online gratuitement pendant 7 jours

Age of water : un « Waterworld » en mode MMO

Age of water : un « Waterworld » en mode MMO

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.