Horreur à Arkham : ensemble contre l’adversité

Horreur à Arkham est un jeu de plateau coopératif pour 1 à 8 joueurs. Reprenant l’univers de l’Appel du Chtulhu, créé par Lovecraft, il nous met dans la peau d’investigateurs. Ceux-ci doivent associer leurs forces pour refermer les portails qui s’ouvrent à Arkham et déversent des torrents de monstres dans les rues. Le but est d’arriver à endiguer l’invasion suffisamment vite pour empêcher le réveil du Grand Ancien, qui s’apparente au “boss de fin”.

Le plateau de base représente la ville d’Arkham. Il est divisé en plusieurs quartiers, comprenant chacun différents lieux : hôpital, poste de police, bois, cimetière, bibliothèque, église ou encore échoppe de magie. En s’y rendant, les investigateurs pourront pour réaliser diverses actions spéciales ou faire des rencontres.

A chaque tour, des évènements se produisent dans la ville. De plus, des portails peuvent s’ouvrir et des monstres s’en échapper. L’objectif des joueurs est de fermer ces portails, voire de les sceller pour empêcher qu’ils ne s’ouvrent à nouveau plus tard. Il faut être rapide, puisque chaque fois qu’un portail s’ouvre, les joueurs ajoutent un pion Destin sur l’échelle du Grand Ancien. Cette échelle peut recevoir de 10 à 14 pions Destin, selon le Grand Ancien choisi en début de partie. Lorsque l’échelle est pleine, celui-ci s’éveille.

Pour gagner la partie, il faut fermer ou sceller un certain nombre de portails (selon le nombre de joueurs), ou vaincre le Grand Ancien.

A noter que plusieurs extensions sont sorties, ajoutant des cartes, des pions et même des plateaux de jeu.

Nombre de joueurs : 1 à 8
Durée d’une partie : 2h30 minimum
Prix : 50 euros
Âge : 13+

L’avis de Eliwenn

Sans conteste l’un de mes jeux de plateau préférés. L’ambiance sombre et mystérieuse de l’univers lovecraftien est bien présente. De plus, chaque partie est un vrai défi. Sachez qu’Horreur à Arkham ne vous fera jamais de cadeau, bien au contraire ! La phase qui consiste à faire des rencontres, à Arkham ou dans les “autres mondes”, est redoutable, et on espère à chaque fois s’en sortir avec le moins de bobos possible.

 

Le jeu est accessible, et il suffit de jouer un ou deux tours pour comprendre les règles et les mécanismes principaux du titre. Le seul reproche que je lui ferai est qu’il nécessite du temps, beaucoup de temps. L’installation du jeu, avec ses pions et ses centaines de cartes, est assez longue, et une partie vous prendra au moins 2h30.
Un conseil si vous jouez à 2 : prenez 2 investigateurs chacun. Sans cela, le jeu sera extrêmement difficile.

L’avis de Foine

Dans les jeux de plateau de coopération, Horreur à Arkham, fait partie des plus difficiles possibles. Pire encore, les extensions vous donneront encore plus de fil à retordre. Malgré ça, il reste un des jeux de plateau les plus prenants auxquels il m’ait été donné de jouer. On ne se sent jamais en sécurité dans les rues d’Arkham et c’est bien ça qui fait toute la force du titre.

 

Le jeu retranscrit l’ambiance lovecraftienne de l’univers tout en rendant le challenge intéressant. On passera donc de bons, mais effrayants, moments à Arkham. Dommage que le titre ne soit pas plus accessible ! Hé oui, il reste un jeu long et complexe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *