10 minutes to kill : devenir tueur à gage pour les nuls

Nous avons le bon goût (n’est-ce pas ?) d’avoir des amis ayant eux aussi de bons goûts. Ils nous ont donc fait découvrir un jeu “d’apéro” comme nous n’en possédons que trop peu. Nommé 10 minutes to kill, il est d’une simplicité enfantine et pourtant… Il va falloir, une fois de plus, faire marcher vos méninges.

Tuera bien qui tuera le dernier

Le principe de 10 minutes to kill  est très simple. Au début de la partie, vous disposez une série de tuiles qui composeront la ville dans laquelle la partie se déroulera. Sur chacune d’entre elles, vous disposez au hasard des pions de personnages. Enfin, chaque joueur se voit attribuer quatre jetons (qu’il ne révélera pas). Un de ces jetons représente le personnage qu’il incarnera, les trois autres sont ses cibles.

Votre objectif est de tuer vos cibles et/ou vos concurrents pour gagner un maximum de points. Pour ce faire, vous disposez de deux actions par tour parmi un éventail de trois possibilités :

  • déplacer n’importe quel pion sur une autre case du plateau,
  • arrêter un autre joueur à l’aide d’un pion policier (nous y reviendrons)
  • tuer un des autres personnages.

En tant que tueur à gage accompli, vous disposez de trois manières de tuer les gens :

  • le couteau vous permet d’éliminer n’importe quel autre personnage situé sur la même case que votre personnage
  • le pistolet sera idéal pour tuer une innocente (ou pas) victime située sur une tuile adjacente à la vôtre
  • pour finir, le fusil de sniper est parfait pour assassiner n’importe qui situé dans l’axe de votre tuile, à condition que vous soyez sur une tuile marquée d’une bordure bleue (cf. photo ci-dessous)

Chaque fois que vous parvenez à tuer une de vos cibles, vous gagnez un point. En revanche, tuer un innocent vous en coûtera un.

Photo Geekdad.com

Voilà l’étendue de vos possibilités mais les règles du jeu ne s’arrêtent pas là. En plus des pions personnages, il existe trois pions policiers supplémentaires qui empêchent tout crime sur leur case ou une case adjacente. Bref, quand la police n’est pas loin, impossible pour vous de pratiquer votre art. Vous pouvez également les utiliser pour arrêter vos concurrents. Pour ce faire, vous devez accuser un joueur d’être un personnage précis. Si c’est bien lui, il est arrêté et vous remportez deux points. Évidemment, un joueur arrêté ne peu plus tuer personne, mais ça n’implique pas pour autant sa défaite. Il continue la partie et peut donc faire arrêter les autres joueurs.

La dernière manière de marquer des point est la plus fourbe mais la plus jouissive : tuer un autre assassin. Chaque meurtrier auquel vous aurez fait avaler son acte de naissance vous rapportera trois points, ce qui est loin d’être négligeable.

L’avis de Foine

L’un de nos défaut chez les teammates est de sous-estimer les jeux d’apéro. Ces petits jeu faciles à comprendre qu’on peut sortir entre les chips et la bière. Fort heureusement, tout le monde n’a pas ce défaut et nous découvrons régulièrement et avec plaisir ce genre de jeux.

 

10 minutes to kill est l’un d’entre eux et il m’a fait une très bonne impression. Si les règles sont simples, il est aussi très facile de se prendre la tête avec. Vous devez être rapide pour vite mettre fin à la partie, mais pas trop, pour ne pas vous faire repérer par vos comparses. De même, les règles d’utilisation des armes sont simples et c’est justement cette simplicité qui vous oblige à brouiller les pistes pour ne pas vous faire capter dès votre premier forfait.

 

Bref, c’est très simple, très rapide et très drôle ! Car on a vite fait de se planter ou de mettre au point des stratégies que vos adversaire réduiront à néant via un seul déplacement.

L’avis de Eliwenn

10 minutes to kill est sympathique, mais il ne figure pas parmi mes jeux d’apéro préférés. Et pas parce que j’ai perdu ma dernière partie ! A vrai dire, je le trouve un poil trop prise de tête. Certes, c’est facile et rapide à prendre en main, on rigole bien, mais je le trouve un peu moins fun que d’autres titres du genre. Néanmoins, si vous recherchez un petit jeu de stratégie, voilà qui devrait vous contenter en attendant le livreur de pizzas.

Un commentaire

  1. Lorna
    26 mai 2017
    Répondre

    Coucou,
    J’ai joué à 10′ to Kill des centaines de fois avec mes copains et je ne m’en suis jamais lassé. C’est un jeu de société très intéressant qui pourrait plaire à n’importe quel joueur, et ce, peu importe l’âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *