Les aventuriers du rail font escale en Europe

A l’origine, Les Aventuriers du rail est un titre de Days of Wonders dans lequel les joueurs doivent constituer des chaînes de wagons pour relier différentes destinations sur une carte des Etats-Unis. Pour gagner des points, un joueur doit placer ses wagons sur des voies ferroviaires colorées. Pour ce faire, il pioche des cartes wagons, également colorées. Pour prendre possession d’un trajet, il doit posséder un certain nombre de cartes de la même couleur. Par exemple, un trajet de 3 cases vertes nécessite 3 cartes vertes. Si vous êtes chanceux, vous piocherez peut-être des cartes locomotives, multicolores. Les joueurs peuvent gagner davantage de points en atteignant des objectifs fixés par les cartes courtes et longues destinations. Plus le trajet est difficile à constituer, plus il rapportera de points. Attention toutefois à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre : lorsqu’un joueur a moins de 3 pions wagon en sa possession, la partie s’arrête et les points des cartes destinations non résolues sont décomptés du score du joueur. La version Aventuriers du rail Europe apporte quelques ajouts par rapport au titre original. Outre des cartes plus grandes et un changement dans le mode de distribution des cartes destinations, la version Europe voit l’arrivée de ferries et de tunnels :

  • Ferries : les trajets en ferries nécessitent un certain nombre de cartes locomotives indiqué sur le plateau, en plus des cartes wagons classiques.
  • Tunnel : un joueur voulant prendre possession d’un tunnel doit être prévoyant ! Il doit tirer les 3 premières cartes de la pioche. Si une, deux ou trois cartes de la couleur du trajet ou une carte locomotive apparaît, il doit ajouter ce nombre de cartes aux cartes requises.  Par exemple, s’il veut s’emparer d’un tunnel de 3 cases bleues, il présente les 3 cartes bleues requises puis tire 3 cartes. Dans ces 3 cartes se trouvent une carte wagon bleue et une locomotive. Il a donc besoin de 5 cartes bleues pour s’installer à cet emplacement. S’il n’a pas assez de cartes, il passe son tour.

Enfin, la version Les Aventuriers du Rail Europe propose aussi des gares. Chaque joueur en possède 3 en début de partie. Celles-ci lui permettent, moyennant une, deux ou trois cartes de sa main, de compter un trajet adverse comme l’un des siens. Très utile quand l’un de vos adversaires a pris possession d’une petite portion de voie au milieu des vôtres. Lorsqu’un joueur a moins de 3 pions en sa possession, les autres jouent une dernière fois et la partie s’arrête. On compte ensuite les points, en fonction des objectifs atteints, des voies possédées et du nombre de gares inutilisées. Le joueur ayant constitué la route la plus longue gagne 10 points supplémentaires. Le vainqueur est celui qui a le plus de points.

  • Pour 2 à 5 joueurs
  • Prix : 40 euros
  • Durée d’une partie : 45 minutes

L’avis de Eliwenn

Ayant eu l’occasion de jouer au titre original,  je trouve la version Les Aventuriers du Rail Europe plus intéressante. Tout d’abord, la présence de ferries et de tunnels ajoute une dose de difficultés bienvenue. Mais, surtout, les gares renforcent l’aspect “stratégie”. Dans la première version, vous ne pouviez pas faire grand chose si un autre joueur décidait de s’installer au milieu du trajet que vous essayiez de constituer. Désormais, vous pouvez “prendre possession” des voies déjà occupées en plaçant une gare à l’extrémité d’une voie. Bien sûr, utiliser ces pions vous fait perdre des points, mais moins que si vous manquez votre objectif “longue destination”… On ne s’admet donc jamais vaincu même lorsque nos adversaires nous mettent des bâtons dans les roues.   Et ils vont vous en mettre, surtout si vous être nombreux ! A deux, on ne se gêne pas beaucoup et il est assez simple de réaliser ses objectifs de courte ou longue destination. En revanche, à 4 ou 5, on se roule rapidement dessus ! Il faut avoir des yeux partout pour ne pas se faire bloquer par un autre joueur, ce qui nous obligerait à utiliser nos précieuses gares. Vous l’aurez compris, l’interactivité est une part important de chaque partie. Vous devez en permanence surveiller vos adversaires et tenter de les ralentir, tout en achevant vos trajets.   Les mécanismes du jeu sont très simples à intégrer et l’installation est rapide. On n’hésitera donc pas à ressortir les Aventuriers du Rail Europe pour une petite partie. La durée d’une session est toutefois assez variable : comptez 25 minutes par joueurs.

L’avis de Foine

Les aventuriers du rail est un classique, et on comprend vite pourquoi dès la première partie. Simple à comprendre, les règles sont vite assimilées, comme pour tout bon jeu. Et, comme pour tout bon jeu, on comprend vite les difficultés qui vont se poser durant la partie.   Finalement, le jeu se révèle être  un enchevêtrement complexe dans lequel le moindre de vos choix pourra faire de vous le gagnant ou le perdant de la partie.   Tous les coups étant permis, les parties peuvent devenir un vrai champ de bataille et il faudra savoir composer avec les fourberies de vos adversaires.   Un seul petit bémol : les cartes destinations sont distribuées au hasard et peuvent être arrangeantes comme très encombrantes. Il est plus simple de relier Londres – Paris et Londres – Rome que de faire Madrid – Londres et Moscou – Constantinople. Heureusement le facteur chance ne sera pas déterminant. Ce genre de situation n’entraînera donc que peu de frustration.   Bref, simple et interactif avec ce qu’il faut de compétition, les Aventurier du rail Europe comblera néophytes et amateurs confirmés. Il leur permettra même de jouer tous ensemble, ce qui n’est pas donné à tous les jeux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *